Takuma habillage Kujira helium foil
Accueil / Nos vidéos YouTube / Vayu WING V2, test et présentation
Matos Wing Foil Nos vidéos YouTube

Vayu WING V2, test et présentation

Tout savoir sur voile sur la voile de wing foil ( wingfoil ) WING ( WWING ) V2 de la marque Vayu ainsi que mon test et mon avis.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

A qui est destiné cette wing Vayu V2 ?

La Vayu peut convenir à tout le monde. Elle conviendra aussi bien aux débutants qu’aux confirmés. Comme la wing est relativement neutre, elle sera très bien pour débutant qui n’auront pas une voile qui se balade dans tous les sens. Pareil, comme elle n’est pas trop lourde, elle facilitera l’apprentissage. Et enfin, elle est faite également pour les pros puisque la copine Olivia Piana vient de rejoindre la team avec ces voiles.

vayu wing v2

Parlons des caractéristiques.

Conception/Matériaux. La voile est fabriquée en double Rip Stop D2 fabriqué au Japon et en Dacron. Ce D2 est fabriqué avec un fil de polyester à haute ténacité pour plus de légèreté, de résistance à la déchirure et d’endurance. Ce tissu offre un rapport résistance/poids élevé et une meilleure durabilité. Les surfaces disponibles et les plages de vent. La 3.4 est faite pour une plage de vent entre 12 et 40 nœuds, la 4.4 pour un vent entre 10 et 30 nœuds, la 5.4 entre 9 et 25 nœuds, la 6.4 entre 7 et nœuds, et pour la 7.4 ils n’ont rien dit. Avec la 5.4 et un gros foil Axis, j’ai volé à 10-11 nœuds par exemple.

vayu plage de vent

Le choix des couleurs. Tu peux choisir entre bleu/rouge, jaune/bleu et rouge/vert/noir. Le prix de cette wing : Il est compris entre 859 euros pour la 3.4 et 1099 euros pour la 7.4 ( 3.4 – 859 € / 4/4 – 899€ / 5.4 – 949€ / 6.4 – 999€ / 7.4 – 1099€ ). Elle est vendue avec un sac, un leash et un kit de réparation. Tu peux l’acheter dans les shops à côté de chez toi, sur le net ou directement sur le site Vayu.world. Et son poids ! Elle fait 3 kilos 200 alors que la Ensis 5.2 fait 2 kilo 900 et ma Takon 5m fait 2 kilos. C’est donc une voile dans la moyenne haute mais cela s’explique par la présence des deux minis wish, des renforts et des fenêtres en pvc.

Il est temps maintenant de la déballer ensemble.

Pour commencer, la wing tient dans un grand sac noir sur lequel est marqué Vayu Wing V2 Tu ne peux pas te tromper. D’un côté tu as une poignée et de l’autre une sangle pour le porter à l’épaule. Devant tu as un filet comme on a sur les paddle pour y mettre ta pompe par exemple. En dessous et au-dessus, tu as un filet qui permet à ta voile de sécher plus facilement, plus rapidement et d’évacuer le sable s’il y en a. En haut tu as une poche avec le leash. Et de l’autre côté, tu as une autre poche avec le kit de réparation.

vayu sac

L’ouverture et la fermeture se font facilement par un cordon. A l’intérieur, tu as la wing qui est soigneusement pliée avec un joli petit ruban blanc. Comme tu peux le voir, la voile est pliée on va dire en deux au niveau de la latte centrale et en 8 au niveau de la largeur. Et ça, c’est à cause des deux poignées rigides, les Bridge-Boom. Je te conseil de bien regarder comment elle est pliée pour pouvoir faire la même chose après ta session.

Maintenant, il est temps de la gonfler.

Avant toute chose, il te faut mettre le leash. Là rien de bien sorcier, tu passes la cordelette du leash dans le nœud à l’avant de la wing, tu passes le leash dedans et le tour est joué. Ensuite, il te faut attacher la pompe à ta voile pour éviter que celle-ci s’envole une fois gonflée. D’habitude j’attache aussi le leash à la pompe mais là c’est pas possible. Tu ouvres la protection au néoprène et tu découvres une jolie petite valve rouge très stylée. Tu dévisses et tu as une valve de gonflage à baïonnette compatible avec la plupart des pompes
La pompe n’est pas vendue avec, vérifies la compatibilité de TA pompe avant d’aller sur le spot.

vayu valve

Ensuite tu ouvres bien les deux tuyaux sur les côtés et tu introduis l’embout de la pompe dans la valve. Niveau pression, ‘est marqué dessus, il te faut gonfler la 5.4 à 7psi. Il semble que ce soit la même pression pour toutes les tailles. Une fois ce c’est fait, tu referme le bouchon et tu remets la protection en néoprène. Voilà c’est fait, tu peux aller naviguer.

Regardons cette wing V2 Vayu plus en détail.

A l’avant, tu as l’attache de leash est la poignée de freefly. Sous la poignée de freefly, tu as une bande en néoprène pour ne pas s’abîmer les mains avec le frottement. C’est maintenant un standard sur toutes les nouvelles wing que j’ai testé. Le leash possède un émerillon pour éviter qu’il ne s’enroule sur lui-même. C’est vraiment une bonne chose car comme ça, tu n’as plus le leash qui s’enroule sur lui-même. Il a aussi un système de sécurité pour éviter de le perdre si jamais le velcro se détache. Bon tu verras dans ma conclusion que cela n’empêche pas les événements inattendus. Ensuite, sur la latte centrale, tu as deux mini wish ou Bridge-Boom avec une nouvelle fixation.

vayu barre

Sur la barre tu as des traits blanc qui te permettent de repérer là ou tu mets tes mains. Attention, ce n’est pas une Duotone, ce sont des wish fixes qui ne se démontent pas. Ces barres sont très agréables au toucher et elles ont un bon diamètre de prise en main. Le fait d’en avoir 2 permet par rapport à un whis classique comme la Duotone d’avoir un plus petit sac. Comme tu peux le voir, la latte central a une nouvelle forme avec des renfoncements sous les barres. Alors je n’ai pas l’information précise du pourquoi du comment mais je pense que c’est fait pour rigidifier la latte centrale et pour avoir facilement accès aux poignées. Ensuite on a un double one pump qui permet de bien faire circuler l’air dans la latte centrale en gonflant et en dégonflant.

vayu fenetre

C’est surtout très pratique pour dégonfler plus vite ta wing. Au niveau de la valve, c’est une valve classique à baïonnette je t’en ai parlé tout à l’heure. Les renforts et vis à vis de la V1, c’est simple, tu en as partout. C’est même peut être trop car cela ajoute du poids mais ça va rassurer les débutant et ceux qui ont peur à l’usure des coutures. La voile à des grandes fenêtres en pvc pour te permettre de voir ce qui se passe de l’autre côté de ta voile. C’est vraiment pratique quand il y a du monde sur les spots ou que tu as des rochers autour de toi. 

Quant est-il du shape de l’aile.

C’est un shape qui semble compacte avec ses oreilles courbées mais au final elle ne l’ai pas temps que ça. Eh oui, elle a quand même une grande envergure. Le bord d’attaque est relativement épais et c’est ce qui donne sa rigidité et ça c’est plutôt une bonne chose. Ensuite, chez Vayu, ils ont repensé la répartition de la tension de la toile. Et on a un profil en V pas très prononcé qui fait qu’on a pas une voile qui fait la mouette quand tu pompes.

vayu shape

Tu veux savoir ce que j’en pense ?

En plage basse, la voile est ultra stable. Avec sa rigidité, on sent tout de suite la puissance lors du pumping. La voile se déforme très peu et finalement, son poids un peu plus lourd que les autres voiles du marché ne se ressent pas. En plage haute, là j’avoue, il faut la tenir. Elle reste vraiment stable et bien équilibrée mais vraiment j’aurais dû mettre un plus petit foil. J’ai dû ouvrir la voile au maximum pour ne pas me faire déchirer les bras. En tout cas il n’y a pas de secret, souvent quand une voile est bonne en plage basse, elle est aussi très bien en plage haute. La poignée de freefly est ni trop grosse, ni trop petite, ni trop rigide ou pas assez.

Elle est très agréable à prendre en main. Le Bridge-Boom comme ils les appellent ou les minis wish offrent un contrôle incroyable sur la voile. On a la possibilité d’avoir une large gamme de positions des mains. Et cela permet des transitions intuitives et un contrôle direct sur la voile. Moi qui suis toujours avec des poignées classiques, là j’avoue que le pilotage est beaucoup plus précis. Le grip est vraiment top, il est très agréable à prendre en main également.

vayu test

Au pumping, l’aile est bien rigide avec beaucoup de puissance. La latte centrale ne se déforme pas vis à vis de la V1. En surf, je dois avouer, l’aile tombe un peu. Alors c’est peut-être parce qu’il y avait 10 ou 13 nœuds mais je pense que là c’est le poids de la voile qui fait la différence. Dans les manoeuvres, pareil, elle est très agréable quand il y a du vent mais le cul tombe à la fin de mes jibe par vent léger. Je pense que c’est vraiment une question d’habitude à prendre.

Je suis trop habitué à des voiles compactes et légères. Idem, normalement mes voiles ne touchent jamais l’eau quand je navigue mais là j’ai fait quelques touchettes avec les oreilles. Ceux qui ont l’habitude de naviguer en F-One par exemple n’auront pas ce problème. Par contre pour ce qui est de remonter au vent, c’est impressionnant. Parfois j’avais carrément l’impression d’être face au vent et ça c’est un très bon point pour moi. Bon j’avais aussi super foil Axis sous les pieds mais quand même.

vayu olivia piana

L’avis d’Olivia Piana

J’ai demandé à la championne du monde 2021 Olivia Piana, ce qu’elle pense de cette voile, elle qui vient d’intégrer la team Vayu. Pour Olivia, c’est une voile compacte, puissante et maniable.  La puissance de la Vayu lui permet d’utiliser des voiles plus petites par rapport à ce qu’elle avait avant. Elle gagne donc en maniabilité dans les figures par exemple et elle utilise beaucoup la 3.4 et la 4.4 Elle apprécie aussi d’avoir les wishbones intégrés à l’aile et de ne pas avoir à les démonter. Enfin, elle trouve que les deux barres offrent plus de maintien et plus de tenue de voile en race. Si toi aussi tu l’as testé ou que tu la possèdes, n’hésites pas à en parler dans les commentaires.

Voici pour moi les points faibles de cette voile.

Il me manque quand même une valve de deflate pour la dégonfler plus rapidement même si les 2 évacuations d’air fonctionne quand même bien. Les fenêtres c’est bien mais je suis habitué sans. Je trouve que cela ajoute trop de poids et fragilise la voile. J’aimerais une voile plus légère et on y arriverait en enlevant les fenêtres en pvc. Au niveau de l’envergure, je la trouve un peu trop grande et je ne suis pas fan des chiffres à virgules. Je pense réellement que la voile en 5 mètres aurait vraiment la bonne surface pour plus avoir les touchettes des oreilles.

vayu perte de la voile

Et enfin, il est temps que je te raconte ma mésaventure. Premier bord et première gamelle dans les vagues par 15 nœuds. Je tombe la voile claque et le leash se détache ! Grosse frayeur, voilà que ma voile rebondit sur l’eau et part vers le large. Il m’aura fallu 8 minutes à ramer sur ma planche pour la récupérer. En regardant de plus prêt mon leash, je me suis rendu compte que le velcro ne faisait pas son job. J’ai contacté Vayu qui m’a signalé en effet qu’ils avaient eu un souci sur la fabrication de certains leash.

Désormais dans toutes les nouvelles productions, le leash ressemble plus à celui de Ensis. Alors si tu as cette voile, vérifie bien avant d’aller sur l’eau que le leash fait bien son job. Autre petite chose, fait bien attention en dégonflant ta voile de ne pas perdre la petite partie en caoutchouc orange qu’il y a dans la valve.

Les plus pour finir ses points forts.

Cette voile à une très belle finition, c’est même peut-être une des voiles les plus parfaites que j’ai vu. Aucun fil qui dépasse ou couture de travers. J’aime beaucoup les renforts assortis à la couleur du tube, c’est sobre. Le sac est vraiment bien car dedans tiens une wing avec un wish sans inconvénient vis à vis d’une Duotone. J’avoue que j’ai vraiment adoré la réactivité des poignées rigides et cela m’a même permis de naviguer avec une seule main.

vayu test

En conclusion.

Avec cette V2, on sent que Vayu a mis toute son énergie dans ce nouveau design. Et ce n’est pas qu’esthétique, il y a un vrai gain de puissance et avec des renforts absolument partout. Avec leur nouvelle toile Double Rip Stop et Dacron, l’entretoise plus fine, et des poignées plus courtes avec les nouvelles fixations, on a la une belle évolution de ce type de voile. On me dit dans l’oreillette que dans les mois ou années à venir, une nouvelle voile avec des poignée orientée freestyle pourrait voir le jour chez Vayu.

Ajouter un commentaire

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre page Facebook