Accueil / News / Attaque de requin en SUP Foil
Attaque de requin en SUP Foil
News

Attaque de requin en SUP Foil

Nouvelle attaque mortelle de requin au large de Nouméa sur un homme en Sup Foil qui faisait probablement un downwind seul en mer.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Le corps sans vie d’un homme de 53 ans a été retrouvé sur un SUP Foil. C’était au large de Nouméa en Nouvelle-Calédonie. Ensuite, l’action s’est passée ce samedi 24 avril 2021. Et il semble qu’il serait mort après avoir subi des morsures de requin au niveau du genou. Le corps a été retrouvé sans vie au large de Nouville, sur la presqu’île au nord-ouest de Nouméa. Pour terminer, c’est un plaisancier qui a alerté les secours en mer, en voyant un corps inanimé flotter relié à sa planche.

L’hypothèse de l’attaque de requin

Le procureur de la République vient d’ouvrir une enquête pour trouver les causes de la mort. Des investigations médico-légales auront lieu probablement ce lundi 26 avril, avec l’assistance d’un expert en requins. “A ce stade, un décès consécutif à une attaque de requin est effectivement l’hypothèse retenue par les enquêteurs“. Ce que confirme le procureur Yves Dupas.

Hommage à la victime 

La communauté du stand up paddle et du foil se sont réunis aujourd’hui pour lui rendre hommage. Ils se donnent à nouveau rendez-vous la semaine prochaine samedi 1er mai, à 15h pour un deuxième hommage. Et pour rappel, il ne faut jamais sortir seul en mer. Ou sans prévenir une personne qui peut vous suivre à terre. Idem, ne jamais oublier son équipement de sécurité.

Connor Baxter attaqué par un requin

Ensuite, souvenez-vous, en 2016 le rider Connor Baxter avait été attaqué par un requin tigre alors qu’il s’entraînait en Sup Foil. Enfin, c’était au large de la côte de Maui à Hawaii, lors d’un tournage d’un film Starboard en Padlle Foil Downwind. Lire notre article ici.

Un février, une victime d’un requin-tigre

Fin février, un homme de 57 ans avait été mordu à la jambe par un requin-tigre de plus de 4 mètres. Pour terminer, entre le 24 février et le 2 mars, la disparition d’un nageur puis d’un plaisancier à Nouméa pourraient aussi venir des attaques de requins.

Sources : Nouvelle Caledonie 1ère

Notre page Facebook