AFS habillage
Accueil / Wing Foil / Matos Wing Foil / Starboard FreeWing Air V2, modèle 2022
Matos Wing Foil

Starboard FreeWing Air V2, modèle 2022

Découvrez en exclusivité mondiale, la nouvelle voile de WingFoil ( Wing Foil ) Starboard FreeWing Air V2, modèle 2022.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Marque : Starboard
Modèle : FreeWing Air V2

Pratique : WingFoil
Type : Voile

Starboard FreeWing Air V2, modèle 2022

Je suis très fier de vous présenter en exclusivité mondiale, la voile de WingFoil Freewing Air V2 modèle 2022 de chez Starboard. Merci à Clément d’Ocean Essentials et Svein de chez Starbord de me l’avoir envoyée pour réaliser cette vidéo. Pour commencer, à qui est destinée cette voile de WingFoil Freewing Air V2 modèle 2022 ? C’est une voile all-round pour tous les niveaux de pratique. Starboard a voulu une aile puissante, tout en réduisant la pression exercée sur les bras. Le but de tout cela, étant de vous permettre de naviguer plus longtemps et de décoller plus tôt. Chaque taille a un design spécifique pour un rendu optimal de confort et de performance dans une plage d’utilisation élargie.

Unboxing de la nouvelle Starboard Freewing Air V2

Le sac de l’aile tient dans un carton tout en longueur. L’aile est ensuite dans un grand sac noir comprenant deux grandes poches à l’intérieur. Information complémentaire et pas des moindre, le sac est intégralement conçu en matériaux recyclés. Alors, ce n’est pas un sac à dos, il y a juste une poignée devant et quelques indications dessus. On y trouve la voile mais aussi un kit de réparation, un multi-adaptateur pour différentes pompes et une notice Dans cette notice, on retrouve toutes les informations pratiques qu’il y a à savoir. Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas de plastique d’emballage. La voile est soigneusement emballée.

Le papier Craft tient avec deux rubans rouges très mignons. La voile Freewing Air V2 est pliée en trois dans le sens de la longueur. Quand on la déplie, là pareil, pas de plastique en trop. On a du papier de soie pour protéger les fenêtres. Et elle est livrée avec un leash élastique déjà monté et relativement bien fait. Ce leash a été imaginé pour pouvoir le serrer d’une seule main. Vous avez même une protection en Néoprène Yulex au niveau de l’attache.

Starboard FreeWing Air V2, modèle 2022

Comment gonfler la voile ?

Installez-vous si possible sur un endroit sans abrasion au niveau du sol. Favorisez du sable ou de la pelouse. Mettez-vous à l’abri du vent pour éviter que la voile ne bouge lors du gonflage. Sinon, mettez-vous dos au vent et la voile posée sur le dos. Avant de gonfler votre voile de wing foil, assurez-vous de bien fermer la petite valve sur la latte ou le boudin central. On la retrouve uniquement sur les voiles de 5, 6, 7 et 8m2. Elle est hyper pratique pour dégonfler la voile rapidement. Idem concernant la grosse valve sur la latte centrale, vissez bien le tout, dans le sens des aiguilles d’une montre. Enfin ouvrez le clamp de la latte centrale pour laisser passer l’air qui passe par le boudin central. Attachez le bout de votre pompe à la voile et connectez la pompe dans la valve principale. Il est temps de pomper jusqu’à 4 psi pour la 6m2. Une fois à 4 psi, déconnectez la pompe, fermez le clamp et le bouchon de la valve en remettant bien le capuchon de protection en Néoprène.

Caractéristiques de la Freewing Air V2

Pour commencer, la voile a 4 poignées sur la latte ou le boudin central. Starboard a longtemps travaillé sur une mousseEVA préformée pour plus confort en navigation. Toujours sur la latte centrale, vous avec deux attaches de bout de harnais. Le bout de harnais réduit la fatigue dans les bras et permet donc de naviguer plus longtemps. Ensuite, on a 2 grandes poignées en diagonales, bien pratiques dans les jibes ou autres. Et enfin une poignée centrale sur le bord d’attaque à l’avant. Côté renfort, la voile n’est pas en reste. Vous avez des renforts en kevlar sur toutes les jointures pourmieux résister à l’abrasion. C’est le même kevlar utilisé pour des gilets pare-balles. Vous en avez aussi sur les bords de fuite et aux extrémités. Même sur la voilure, vous avez des renforts en triangle. Et dernier gros renfort que je n’avais encore jamais vu ailleurs, cette bande à l’avant et au-dessus de la voile. On a toujours des fenêtres mais comme vous le voyez sur la 6m2, on en a 4 petites. Deux fines au niveau du bord d’attaque et deux petites à l’arrière. Avant, on en avait deux grandes.

Starboard FreeWing Air V2, modèle 2022

Parlons du shape

La voile est très bien équilibrée avec un large creux qui permet de donner une belle courbe sur le dessus etde gagner en puissance. Ce creux apporte aussi de la rigidité à l’ensemble de l’aile. Vue de face, laFreeeWing a un joli creux synonyme de puissance.C’est une voile moyennement élancée avec une longue latte centrale, c’est ce qu’on commence à appeler vulgairement, une voile compacte. Elle est tellement compacte que les extrémités qu’on appelle aussi les oreilles ont une courbe vers l’intérieur. Le but est d’éviter les touchettes quand on navigue et dans les jibes. En compactant le shape, la latte centrale est plus longue et l’envergure est plus petite. Le rapport poids puissance est augmenté.

En conclusion

La Freewing Air V2 est une voile avec une finition parfaite, on retrouve tout le savoir deStarboard et de Airush en termes de design et qualité. Il n’y a rien à dire ou à redire au niveau des coutures. Aucun détail n’a été laissé au hasard. C’est vraiment du haut de gamme.

Quand est-il de son comportement en vol ?

Je trouve que les poignées sur la latte centrale sont un poil trop à l’arrière. Cela vous force à vraiment naviguer comme en Windsurf, c’est à dire vraiment la voile bien parallèle à vous. On imagine très bien que cette voile a été conçue par des riders un peu plus puissants venant du monde du Windsurf et du Kite. Après, elle prend très bien le vent et très rapidement ce qui est un gros plus. Je la trouve un poil lourde également par rapport à d’autres 6m2 du marché. En comparant chez moi avec d’autres ailes, elle est pourtant dans la moyenne. Mais j’ai quand même 500 grammes de plus qu’avec l’aile que j’utilise le plus, en 6m2. Par contre, elle remonte très bien au vent et encaisse vraiment bien les petites rafales. Je pense qu’il faut quelques heures d’adaptation pour bien la maîtriser mais c’est une valeur sûre.

Concernant les fenêtres, je n’en ai pas vu l’utilité ! Alors peut-être parce que je suis habitué à naviguer sans ! Mais certains y voient un gros plus en termes de navigation. Je les trouve vraiment très petites et étrangement placées. Mais pour ceux qui ont l’habitude des fenêtres, celles-ci devraient vous plaire car elles ne sont pas trop lourdes et vous permettront de mieux voir ce qui passe autour de vous. Enfin, c’est une excellente voile de wing foil encore plus avancée que la précédent. Et dès 10 nds, avec un foil en 2000 et une planche de 120 litres, on vole très facilement.

Un petit récapitulatif pour terminer

Dans les points positifs, j’ai apprécié qu’il n’y est pas de plastique d’emballage. J’ai bien aimé la petite valve sur la latte ou le boudin central. Une construction bien pensée avec un niveau de finition supérieur. Des renforts en kévlar et un peu partout qui vous allongent la durée de vie de votre aile. Ce que j’ai moins aimé, ce sont les fenêtres qui sont trop petites et une position de navigation trop à l’arrière. Pas de pompe ni de bout de harnais livré avec la voile, c’est dommage. En tout cas, la nouvelle Starboard Freewing V2 devrait faire parler d’elle cette saison. Elle sera disponible dans le courant du mois d’avril.

Maintenant vous connaissez la chaîne YouTube Sup Passion et Foil Magazine alors si vous voulez m’encourager, cliquez sur le bouton s’abonner pour continuer de me suivre. Je vous dis à très vite pour de prochaines vidéos..

Notre page Facebook