Accueil / Tests matos / Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka
A la Une Nos vidéos YouTube SUP Foil Tests matos WingFoil

Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

Test, présentation et avis du nouveau mât et fuselage carbone Elite de la marque française Sroka Company.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

J’ai eu la chance de recevoir il y a quelques mois, de la part de la marque française Sroka Company, le nouveau combo mât fuselage Elite carbone. Ceux qui me connaissent savent que je suis littéralement tombé amoureux de ce dernier et que je ride actuellement qu’avec ça.


Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

Mât Carbone Elite + fuselage

Marque : Sroka
Modèle : Elite
Épaisseur : 14 mm 
Corde : 10,9 cm

A partir de 1799,00€


Pour commencer, il faut que je te parle de la fabrication d’un mât en carbone et de ses contraintes. 

On le sait tous, ce qu’on recherche, c’est avant tout un mât rigide. Si on veut glisser, il faut un mat fin avec peu de corde. Mais plus il est fin et moins il est raide. Donc il faut faire 2 choses. En premier augmenter la quantité de carbone (ne pas mettre de mousse) et augmenter la qualité des fibres de carbone. Et passer d’un carbone standard à un carbone Haut module. Mais cette quantité de HM doit être significative pour optimiser la raideur. C’est pourquoi Bruno a décidé de mettre 100 % de M40j (haut module) dans ce mat Elite de 14 mm.

Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

C’est pourquoi réaliser un mât rigide en carbone n’est pas chose facile. Dis-toi que l’eau qui s’écoule sur un mât large va passer plus de temps à s’écouler que sur un mât plus fin. Il va donc y avoir plus de frottement et donc plus de traînées. Et plus on veut réduire l’épaisseur, plus on doit enlever de la matière. Tu l’as compris, ce n’est pas simple tout ça. Il a fallu plus de 30 prototypes à Bruno Sroka pour arriver à ce petit bijou. Pour réduire la traînée, il a réduit la corde et réduit l’épaisseur, – 30 % par rapport au mât en aluminium.

Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

Ensuite au niveau du shape

Il a réduit la largeur dans la partie immergée et élargie la corde dans la partie haute pour justement ramener de la rigidité à l’ensemble. Sans oublier l’ajout de renforts au niveau de la platine et une connexion conique à la jonction avec le fuselage.

Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

Maintenant, parlons caractéristiques

Le mât fait 14 mm d’épaisseur et pour le moment, il est uniquement disponible en 85 cm, mais d’autres vont arriver. Sa corde fait 10,9 cm et il est fabriqué avec 140 couches de fibre de carbone Haut Module M40J positionnées à 0 et 45°. Tu comprends peut-être maintenant un peu mieux son prix de 2 099 euros avec le fuselage carbone Elite 68 cm également. Et niveau poids le mât pèse 2,2 kilos, le fuselage, 0,7 kilo soit un total du combo à 3 kilos. Le même en alu pèse 3,4 kilos, on a donc une différence de 500 grammes, c’est quand même pas mal.

Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

Alors petite précision, tu as aussi une version moins chère, toujours avec un mât carbone, mais de 16 cm d’épaisseur, qui lui est à 1 759 euros. Il est fabriqué à 60 % carbone haut module. Et tu as aussi un fuselage aluminium et un autre fuselage carbone de disponible pour réduire le prix.

Maintenant, unboxing

L’ensemble est livré dans une belle housse noire avec une poignée de portage en néoprène. L’ouverture se fait à l’aide d’une fermeture zippée renforcée sur toute la largeur du sac. À l’intérieur, tu as une matière qui permet de garder une température raisonnable quand ton sac est en plein soleil. Et tu as ton foil complet qui tient grâce à des gros velcros bien pratiques. Un truc génial, c’est cette petite boîte premium comprenant toute la visserie en titane à l’intérieur et une notice.

Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

Elle est vraiment très bien faite et surtout tout est super bien indiqué au niveau des tailles et des emplacements. Bref à ma connaissance, une boîte de cette qualité, c’est du jamais-vu. Les vis sont en M8 avec un revêtement noir DLC qui veut dire Diamond Like Carbone. Le but est de rigidifier le titane, donc normalement, on ne devrait pas avoir de mauvaises surprises. Et en plus, tu as une clé pour tout faire, facile. Le mât est livré dans sa propre housse renforcée qui s’ouvre avec des velcros sur toute la longueur, c’est vraiment super qualitatif et bien renforcé pour le protéger au maximum.

Niveau montage

Je t’invite à mettre en premier ton stabilisateur sur le fuselage et de visser à l’aide de la clef fournie. Comme tu le vois, cela épouse parfaitement la forme du fuselage. Une fois que c’est fait, tu remets la petite housse de protection. Ensuite, tu peux mettre ton aile avant même si une fois que tout est monté, tu peux la mettre en dernier, mais bon, là, je l’ai mis direct avec sa housse. Tu as 3 points d’accroche afin de diminuer la torsion et de bien rigidifier le tout. Maintenant, on fixe le mât à la planche en mettant en premier les 4 T-Nuts.

Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

On fait glisser les encoches du mât et il ne reste plus qu’à visser. C’est vraiment très qualitatif et c’est vraiment au millimètre près, ce qui fait que c’est vraiment bien rigide. Et pour terminer, tu visses le fuselage sur le mât avec les M6 par 30.

Bien sûr, maintenant, tu veux savoir ce que j’en pense ?

Pour rappel, je pèse 80 kg pour 1m80. Je l’ai teste en wingfoil et je ne sais pas trop par quoi commencer. La première fois que je l’ai essayé, j’ai hurlé de joie sur l’eau, c’était la première fois que je naviguais avec cette sensation de non-sensation. C’est comme si je n’avais plus un foil sous la planche, mais que j’étais sur un coussin d’air. C’est aussi ça la magie du mât fuselage carbone, une glisse incomparable grâce à une traînée réduite. J’allais plus vite, je décollais plus vite et je gagnais du temps. Oui du temps pour les manœuvres, c’est comme ça que j’ai pu passer mes premiers tacks et mon premier 360.

Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

Niveau rigidité

Là, c’est pareil, c’est aujourd’hui pour moi le mât le plus rigide que j’ai testé cette année. Et ça aussi, c’est important, aucun mouvement parasite, pas de flexion ou de torsion en pleine vitesse ce qui apporte une très bonne stabilité même quand tu fais tes transferts de poids dans les jibes par exemple. Je l’ai testé avec mon foil 950 HA S, 1190 S HA et 1350 L HA et franchement aucune différence au niveau de la torsion. Ce qui veut bien dire qu’on a un ensemble ultra rigide.

Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

Donc au niveau contrôle et réactivité

Tu as sous les pieds un ensemble qui répond sans latence à la moindre manœuvre et à la moindre trajectoire. Versus ma version en aluminium, je sens bien que j’ai 30 % de traînée en moins avec le mât et 10 % de moins sur le fuselage, c’est vraiment perceptible. En freesurf, quand je lâche ma wing, je me rends bien compte aussi que je reste plus longtemps en l’air, je vais plus loin et ça quand tu passes d’un bump à un autre, c’est très appréciable.

Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

En conclusion

Ce combo mât carbone fuselage Elite Sroka répond à toutes mes attentes. La plus importante pour moi, c’est sa rigidité, sa solidité et sa nervosité. Avoir peu de corde augmente la maniabilité, et peu d’épaisseur augmente la glisse. Ensuite, c’est de la construction solide avec enfin sa glisse incroyable. Comme le dit si bien Bruno, maintenant les limites, ce n’est plus le matériel, mais c’est nous.

Test du mât et fuselage carbone Elite Sroka

Ajouter un commentaire

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marques partenaires

foil-attitude

Inscription newsletter

Notre page Facebook