Redwoodpaddle Foil
Accueil / Le Panama, un très bon choix de destination pour le surf foil
Actulité Surf Foil

Le Panama, un très bon choix de destination pour le surf foil

Vous avez envie de voyage cet hiver et de partir à l'autre bout de la planète pour aller faire du foil, alors pourquoi pas la Panama.

Le Panama est réputé pour ses complexes hôteliers de luxe, son confort de vie, et ses événements prestigieux tels que le PokerStars Championship Panama. Mais on oublie qu’avec plus de 2400 km de littoral, ce pays est aussi une destination de choix pour le surf foil. Bien qu’il se fasse souvent voler la vedette par le Costa Rica, le Panama possède une abondance de vagues super surfables. On y trouve des sites pour tous les types de surfeurs, du débutant au pro. Que vous cherchiez le meilleur endroit pour vous échauffer ou que vous soyez à la poursuite du spot parfait, vous trouverez la vague qui vous convient au Panama. 

Quand y aller ? Le long des côtes d’avril à juin, on observe généralement des vents du large et des houles régulières du sud-ouest. C’est l’une des périodes les plus populaires pour surfer au Panama. La côte Pacifique abrite également des vagues considérables en juillet et août. À cette période de l’année, les houles du sud-ouest sont fortes et constantes. Elles peuvent parfois dépasser deux à trois fois la hauteur des brise-lames. La saison sèche (de mi-novembre à mi-avril) n’est pas aussi épique dans des endroits comme Santa Catalina, mais certaines des îles du Panama peuvent encore connaître de belles houles ouest / nord-ouest. Le temps pendant cette période de l’année est ensoleillé et les vents ils sont légers. La majeure partie de la houle est petite et du nord-ouest. Pendant la période de transition au printemps, surtout en février et en avril, le vent peut souffler toute la journée, ce qui permet des séances de foil surf l’après-midi. Les houles du sud-ouest viennent à cette époque de l’année et durent jusqu’en mai ou juin.

Au niveau de la fréquentation, tout dépend du lieu et des conditions. La foule se concentre sur les périodes de fêtes y compris la Semana Santa (semaine entourant Pâques) et Noël-Nouvel an. Des endroits plus populaires comme Santa Catalina (considéré par la plupart comme le meilleur spot de surf le long de la côte du Pacifique) peuvent être relativement occupés toute l’année. Les spots de foil surf les plus accessibles se trouvent le long de la côte du Pacifique est à Bocas del Toro dans les Caraïbes. D’autres spots caribéens sont intéressants mais ceux-ci ont tendance à être difficiles d’accès. Les emplacements de notre liste sont relativement accessibles et fiables. 

On retrouve d’abord Santa Catalina. Considérée par beaucoup comme le meilleur spot de surf et le plus fiable de la côte Pacifique du Panama, Santa Catalina a connu un regain d’intérêt au cours de la dernière décennie. Avant cela, c’était un petit village de pêcheurs dont les surfeurs étaient des locaux baraqués. De nos jours, le site est visité par les surfeurs internationaux et accueille même de grandes compétitions. Certaines vagues conviennent bien aux débutants, tandis que d’autres sont réservées aux experts. Elles sont dans l’ensemble homogènes et offrent une bonne navigation toute l’année. La saison idéale se déroule de mars à octobre, tandis que janvier et février ont tendance à avoir une plus petite houle.

Le Panama, un très bon choix de destination pour le surf foil
Source : Pixabay

Près de ce site, il y a entre autres la Punta (la Pointe), où les pointbreaks peuvent atteindre 6 à 9 mètres avec des vagues longues et puissantes qui se cassent à droite et à gauche. Le foil surf est meilleur pendant la marée moyenne ou haute (le fond est rocheux). On y trouve également une plage de sable à proximité qui convient aux débutants. Punta Roca est une grande pointe qui se trouve à 30 minutes à pied au nord-est de Santa Catalina. Les vagues peuvent seulement être montées pendant la marée moyenne ou basse. Punta Brava regorge de vagues qui peuvent être deux fois plus grandes qu’à Santa Catalina, avec des vagues creuses à gauche et un fond rocheux. Pour s’y rendre, il faut partir en promenade à 30 minutes au sud-est de Santa Catalina. Vous pouvez aussi choisir de vous rendre sur l’île de Cebaco par bateau, où l’on peut profiter de beachbreaks et de pointbreaks. Les vagues se cassent à gauche et à droite et ont tendance à être de la même taille qu’à Santa Catalina.



Il y a ensuite Playa Venao. Situé le long de la côte sud-est de la péninsule d’Azuero, Playa Venao a longtemps été le site favori des surfeurs panaméens. Il y a quelques années, on y trouvait seulement un petit restaurant et une grande plage ouverte. Mais comme de plus en plus de voyageurs commencent à explorer le sud de l’Azuero, Playa Venao est en train de devenir l’un des spots de surf les plus remarquables du Panama. La plage brune en forme d’arc offre des promenades longues et faciles. Bien qu’il puisse y avoir des vagues de bonne taille, elles ont tendance à être particulièrement adaptées pour les surfeurs débutants et intermédiaires. Elles se cassent à la fois à droite et à gauche et tendent à atteindre une moyenne d’environ 3 m tout au long de l’année. Playa Venao peut être bondé le week-end, mais a tendance à être assez tranquille pendant la semaine. On y trouve régulièrement des tournois internationaux organisés par des grosses compagnies comme Billabong. 

Source : Static Flickr



Il y a aussi Playa Cambutal. Cette plage est un autre joyau de la péninsule Azuero qui se trouve à l’extrémité sud. On y trouve surtout des surfeurs aventureux mais le site est en plein développement. Le long tronçon de rivage propose des beachbreaks et des pointbreaks qui ont tendance à attraper la plupart des houles (y compris celles du nord, du sud et de l’ouest), de sorte que les vagues ont généralement une taille décente (elles peuvent atteindre 4 à 6 mètres). Les vagues ont à la fois des faces ouvertes et des barrels. Compte tenu de son emplacement à l’écart, la Playa Cambutal est rarement bondée. 
On retrouve également un spot de surf central du Pacifique est un classique panaméen qui convient à tous les niveaux de surfeurs : Playa El Palmar. Il est situé le long d’une petite plage juste à l’ouest de San Carlos. Les vagues peuvent y être fortes et atteindre jusqu’à 2,5 mètres. La plage dispose de trois zones (Frente Palmar, Punta Palmar et Hawaiisito) qui offrent un bon échantillonnage de vagues. On y surfe de la droite et de la gauche et les vagues sont meilleures pendant la marée moyenne à haute. Les houles viennent de l’ouest, du sud-ouest et du sud.

Playa Paunch est l’un des spots de surf les plus connus sur l’île de Colón dans l’archipel de Bocas del Toro. Située le long de la côte est de l’île (assez proche de la ville de Bocas), Paunch casse à droite et à gauche. Les longues vagues conviennent à tous les niveaux, y compris les débutants. La plage est située sur le chemin vers les autres spots de surf populaires de l’île, Dumpers et Playa Bluff. C’est le site le plus proche de la ville (environ dix minutes en voiture), et il peut de ce fait y avoir plus de surfeurs que sur d’autres spots de l’archipel. Un des récifs est bien aiguisé, alors assurez-vous d’apporter des chaussons.

Quant à Playa Bluff, il s’agit d’une longue et belle plage à la fin de l’île Colón. Exposée au nord-est, elle abrite des vagues puissantes et rapides. Pour cette raison, elle est principalement surfée par les expérimentés. Les vagues viennent ici de l’eau profonde, puis se cassent rapidement le long d’une plage apparente près des rivages – c’est pourquoi les rides y sont courts mais puissants. Beaucoup de planches y ont été cassées, alors faites attention. Cet endroit est peu susceptible d’être bondé. 

Au large de l’ île de Bastimentos, et à environ 25 minutes en bateau de la ville de Bocas, Silverbacks est le plus grand site du coin et il est souvent comparé aux spots hawaïens comme Backdoor et Sunset. Les vagues émergent de l’eau profonde et subissent un changement soudain de profondeur dû à un large rebord. Elles arrivent rapidement et puissamment, avec d’énormes tubes au-dessus du fond du récif. Leur hauteur peut atteindre 6 mètres. De ce fait, Silverbacks est un site réservé aux surfeurs experts. Il y a peu de plages à proximité qui conviennent aux surfeurs intermédiaires, si ce n’est Red Frog Beach et Wizard Beach.

Carenero reste une autre plage incontournable du Panama. Son nom provient de l’île sur laquelle ses vagues viennent se briser. C’est un autre endroit populaire dans l’archipel de Bocas. Ses reefbreaks à gauche conviennent aux surfeurs intermédiaires à avancés. La plage se détache du côté nord de l’île de Carenero, un lieu très pittoresque avec une île bordée d’arbres en toile de fond. Les vagues y sont longues et les barrels peuvent parfois durer sur 200 m. Le récif peu profond nécessite le port de chaussons. Carenero est seulement à cinq minutes en bateau de la ville de Bocas, et c’est pourquoi le lieu est souvent bondé.

Le Panama, un très bon choix de destination pour le surf foil
Source : Wikimedia

Lorsque vous surfez, les risques les plus sérieux sont les récifs et les rochers, qui peuvent être tranchants, peu profonds et dangereux. Assurez-vous de vérifier les reefbreaks avant de surfer et n’hésitez pas à demander aux locaux quels sont les différents types de fond. Porter des chaussons est un must pour ce type de fond. Les côtes du Panama sont le territoire des alligators, en particulier autour des estuaires et des îles. Encore une fois, soyez prudent et écoutez bien les conseils des locaux. Vous pouvez aussi vous faire piquer par des poux de mer, et il existe une très faible possibilité de marcher sur poisson-pierre venimeux. Les courants de marées sont forts dans différents sites à travers le Panama. Faites vos recherches avant de foil surfer sur un nouveau site pour vous assurer de savoir dans quoi vous vous engagez. Dans la plupart des endroits, les habitants panaméens sont amicaux et accessibles. Les gens indiquent généralement la meilleure façon d’accéder à la plage et même vous donnent des conseils s’ils sont eux-mêmes surfeurs. Cependant, n’oubliez pas que vous êtes un invité dans ce pays. Soyez courtois avec les surfeurs locaux et aidez à créer un environnement positif. 

Ajouter un commentaire

Clquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Starboard

Notre page Facebook