AFS habillage
Accueil / Windsurf Foil / Actualité Windsurf Foil / Championnats d’Europe d’iQFoil
Championnats d'Europe d'iQFoil
Actualité Windsurf Foil

Championnats d’Europe d’iQFoil

Les Championnats d'Europe iQFoil, la nouvelle classe olympique de Paris 2024, ont débuté à Torbole, sur la Garda Trentino, en Italie.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Jusqu’à dimanche ils s’affronteront entre slalom d’iQFoil, parcours et marathon, les disciplines choisies ponctuellement en fonction des conditions de vent. Le matin au Circolo Surf Torbole a eu lieu la régularisation des inscriptions. Elle a défini le nombre final à 155 hommes et 95 femmes, représentant à nouveau 41 nations. Sur Garda Trentino aujourd’hui, il y avait un vent léger qui a atteint un maximum de 10 nœuds. D’où la décision d’organiser quatre courses de slalom pour les deux catégories. L’un des mérites de la nouvelle classe olympique est précisément celui de courir dans un vent léger en slalom. Et sans renoncer à la vitesse de vol en foil, que les athlètes sont capables d’atteindre dans des vents qui ne planeraient pas pour d’autres types de planches.


Championnats d'Europe d'iQFoil

Deux parcours de course

Deux parcours de course positionnés avec des bouées. Et quatre hits d’hommes et deux de femmes pour une série de slaloms plutôt rapides. Les courses se sont poursuivies jusqu’en fin d’après-midi dans les courses de qualification. On appelle cela des “Opening Series Races”. Cette première journée du championnat d’Europe iQFoil a été la plus fréquenté de tous les temps. Avec les quatre premiers slaloms, le premier écart est déjà entré. De bons signaux des athlètes italiens, en particulier de Nicolò Renna de Circolo Surf Torbole, jusqu’à présent le meilleur italien, cinquième au général. Les excellentes disqualifications de départ précoce n’ont pas manqué. Même si elles ont été écartées, comme pour le médaillé d’or olympique de Tokyo Kiran Badloe (actuellement huitième 3-3-1-BFD) et le Français Clément Bourgeois, qui a bien compensé le “BFD” initial. Avec 3 premières successives dans la batterie. Le classement provisoire voit le Néerlandais Luuc Van Opzeeland en tête, qui n’a laissé de place à personne dans sa série, inscrivant 4 premiers.

Championnats d'Europe d'iQFoil

Nicolas Goyard et Clément Bourgeois

Vient ensuite un doublé français avec le médaillé d’argent de Tokyo Nicolas Goyard (3-1-1) et Clément Bourgeois (BFD-1-1), dans cet ordre. Quatrième était l’Allemand Sebastian Koederdel et cinquième l’Italien Nicolò Renna de Circolo Surf Torbole, qui a immédiatement commencé à courir dans ses eaux natales. Nicolò a chuté dans la troisième course après deux premières, mais a récupéré dans la quatrième et dernière course de la journée, marquant un troisième.La catégorie féminine, en compétition avec deux batteries, a également terminé quatre slaloms : en tête se trouvait l’Israélienne (moins de 21 ans !) Shahar Reshef, qui après une onzième place a remporté trois victoires. A deux points de l’Espagnol Lamadrid Trueba (1-13-1-1), deuxième et troisième, la Polonaise Dziarnowska (1-5-3-1). Un départ pas facile pour les Italiens : Giorgia Speciale (15-15-11-11) et la ‘home queen’ Sofia Renna – l’athlète de Circolo Surf Torbole (11-7-BFD-19) ont terminé respectivement 24e et 25e. Une disqualification au départ également pour Marta Maggetti actuellement 29e (9-bfd-13-17).

Championnats d'Europe d'iQFoil

Ajouter un commentaire

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre page Facebook