Accueil / Autres Foil / E-skell, les prémices d’un bateau électrique volant
E-skell, les prémices d’un bateau électrique volant
Autres Foil

E-skell, les prémices d’un bateau électrique volant

Au salon de la mer XXL de Nantes, MM Process, une start-up de l’ENV a dévoilé un bateau électrique volant à l'aide de foils : l’E-skell.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Dans les 5 ans à venir, le foil va révolutionner les bateaux de série, qu’ils soient à voile ou à moteur. Pour preuve, au salon de la mer XXL de Nantes, MM Process, une start-up de l’ENV vient de présenter un bateau électrique volant. « Ce bateau ressemblera à un trimaran mais avec des ailes en lieu et place de flotteurs. Il volera comme un oiseau au fil de l’eau à la vitesse de 30 nœuds. Il sera alimenté par un moteur à hydrogène électrique avec une pile à combustible », a déclaré MM Process.

Tout d’abord, l’E-skell disposera d’une autonomie de 2 heures et pourra transporter jusqu’à 4 personnes. Il pèsera 150 kilos. Pour finir, ses concepteurs estiment son coût à 40 000€.

De plus, d’après MM Process, le pilotage de l’E-skell sera facile. « Lors des virages à vive allure, les passagers ne risqueront pas d’être chassés sur le côté. Il suffira d’abaisser l’un des foils pour incliner le bateau », assure Madeg Ciret-Le Cosquer l’un  des associés de MM Process. 

Ajouter un commentaire

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre page Facebook