AFS habillage
Accueil / Wing Foil / Matos Wing Foil / Test planche de foil Sky Rider Sroka
Matos Stand up paddle Foil Matos Windsurf Foil Matos Wing Foil

Test planche de foil Sky Rider Sroka

Foil Magazine vous présente la planche de foil Sky Rider de Sroka Company, pour la pratique du WingFoil, du SupFoil et du WindFoil.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Marque : Sroka Comapy
Modèle : Sky Rider

Type : Planche de foil
WingFoil, SupFoil, WindFoil

Prix : A partir de 1 200€

Test planche de foil Sky Rider Sroka

Pour commencer, quelques mots sur la marque Sroka Company.

Elle a été fondée par Bruno Sroka, 3 x champion du monde de kitesurf, 4 x champion d’europe et vice champion de monde de vagues en 2004 au Portugal. Il a même était le premier à traverser le Cap Horn en Kitesurf en 2008. Autant vous dire que les sports de glisse il connaît.

Pour qui est destinée cette planche ?

J’ai eu en test le modèle 6’3 avec boîtier de pied de mât pour naviguer en wind foil. C’est une planche pour les riders de plus de 85 kg qui veulent faire du wing foil, du sup foil et du wind foil.

Regardons là plus en détail.

Pour commencer et c’est bien marqué dessus. C’est une planche Made in France, fabriquée dans le sud Bretagne ! Cocorico ! Toujours à l’arrière et sous le logo Made in France, on a un plug de leash classique. Au centre et au-dessus, on a une poignée de portage creusée. Sur toute la longueur, on a un grip multicolore strié agréable sous les pieds. Il est optimisé par des trous qui lui font gagner quelques grammes. En plus avec les motifs, cela facilite le repérage du placement de pieds. Sur la 6’3, vous avez la possibilité de mettre un pied de mat et naviguer en wind foil. Et juste en dessous, on a la valve de décompression. Sous la planche, on a les deux rails US Box pour y mettre votre foil. Il y a bien des flèches mais pas d’indications de mesure. Niveau look est couleur, c’est très sobre et ça passe partout. En plus c’est coordonné avec la voile et le foil. Je vous invite justement à regarder aussi mes autres vidéos sur les voiles et foils Sroka.

Test planche de foil Sky Rider Sroka

Il est temps de parler de son comportement sur l’eau.

Pour rappel, je fais 77 kg pour 1m79 et j’ai un niveau intermédiaire. J’avais une voile de 5m2 avec un foil en 1750. Je l’ai testé quelques heures en plan d’eau intérieur à Jabline avec un vent ultra irrégulier de 8 à 22 nœuds. Comme vous devez vous en douter, la planche est ultra stable avec ses 120 litres. Avec sa fabrication spécifique et sa surface ultra lisse, elle glisse très bien sur l’eau. Vous avez vite de la vitesse qui va vous permettre de décoller. Avec son kick tail ou cut out, vous prenez très vite de l’angle et quand vous avez suffisamment de vent, vous décollez en 3 coups d’aile. C’est une planche sans surprise dans le bon sens du terme. Elle est facile, légère et efficace mais me concernant il me faudrait plus la 5’8 ou la 5’5. En tout cas j’ai très bien naviguer avec.

Parlons du shape.

C’est le même shape que la 2020. La planche est en forme de tomo rectangulaire mais avec un tail légèrement pointu. Elle a donc du volume sur la largeur pour apporter de la stabilité et c’est ça c’est hyper important. Sur ce modèle, le pont est complètement plat, mais il est concave sur les autres tailles. Bruno Sroka m’a informé que c’est obligatoire pour faire du windfoil à cause du positionnement des pieds qui sont plus sur les rails. Regardons maintenant le tail. Il est vraiment très travaillé. On a un kick tail ou cut out pour faciliter le décollage et des décrochements sur les côtés. A l’avant que l’on appelle aussi la carène, on a un double concave qui facilite le rebondissement lors des touchettes.

Test planche de foil Sky Rider Sroka

Quelles sont ses caractéristiques ?

Pour commencer, la planche se déclinera en 4’8 pour automne 2021 Ensuite, on a une  5’2 qui fait 158 cm x 66 cm pour 77 litres. Une 5’5 qui fait 167 cm x 69 cm pour 90 litres. Une 5’8 qui fait 177 cm x 71 cm pour 105 litres. Et une 6’3 qui fait 192 cm x 73 cm pour 120 litres. Vous avez aussi 2 constructions, full sandwich fibre de verre ou carbone. Il n’y a pas d’inserts de straps sur la 6’3 et la 5’8 sur les versions pack donc en fibre de verre. Par contre, vous avez des inserts sur les versions carbone. Sroka prend le parti pris de ne pas mettre des straps sur des grandes planches, car pour lui, on ne saute pas avec ce type de planche. Donc, on ajoute pas de poids inutile, mais vous en avez sur la 5’5 et la 5’2.

En conclusion

C’est vraiment super de pouvoir naviguer avec une planche fabriquée en France. Avec tout ce qui se passe en cette période de crise Covid, et des marchandises venant de Chine, c’est un réel plus. Ensuite, c’est vraiment le type de planche que vous pouvez garder longtemps même si vous progressez. Le fait qu’elle soit déclinée en plusieurs tailles fait aussi que vous allez forcément trouver votre bonheur et que vous pouvez progressez en diminuant progressivement le volume. Elle est aussi vendue en pack avec une 6’3 ou 5’8 à 2 450 euros. Pour une planche made in France c’est très compétitif.Vous avez aussi le pack à 2 200 euros avec une 5’5 et moins de 2 000 euros avec la Fast flyer ou en pack gonflable.

Test planche de foil Sky Rider Sroka

Les plus de cette planche.

Le made in France, je le redis.Ensuite, la gamme de planches de foil Sroka est aussi la seule à répondre aux standards français de protection des travailleurs et des océans, sans peinture au plomb. Bravo. C’est une planche idéale pour ceux qui veulent une planche multi support qui fait sup foil, windfoil et wing foil.

Les moins.

Concernant la poignée de portage, je ne peux plus me passer de la poignée en dessous. C’est tellement plus pratique pour porter la planche avec la voile quand on va sur le spot. Bruno Sroka m’a indiqué que sur cette taille de planche ce n’est pas trop possible malheureusement d’avoir une poignée en dessous. Et il n’y a pas d’inserts de straps sur la 6’3 et la 5’8 mais vous en avez sur la 5’5 et la 5’2. Si vous en voulez, il faut partir sur la version carbone qui elle en a.

Notre page Facebook