PWRFOIL EFOIL WAVE
Accueil / Wing Foil / Matos Wing Foil / Test voile Wingfoil V2 de Sroka Company
Matos Wing Foil

Test voile Wingfoil V2 de Sroka Company

Foil Magazine vous présente la voile WingFoil V2 de Sroka Company, pour la pratique du wing foil ou wingfoil.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Marque : Sroka Comapy
Modèle : Wingfoil V2

Type : Foil
Pratique : Wingfoil 

Prix : A partir de 600€

Test voile Wingfoil V2 de Sroka Company

Pour commencer, quelques mots sur la marque Sroka Company.

Elle a été fondée par Bruno Sroka, 3 x champion du monde de kitesurf, 4 x champion d’europe et vice champion de monde de vagues en 2004 au Portugal. Il a même été le premier à traverser le Cap Horn en Kitesurf en 2008 Autant vous dire que les sports de glisse il connaît.

A qui est destinée cette voile de wing foil v2 Sroka ?

C’est une voile facile qui conviendra aussi bien aux débutants qu’aux confirmés. Elle est polyvalente et se pilote très bien dans toutes les conditions. Par rapport à la V1, il y a beaucoup de changements positifs qui en font une valeur sûre.

Test voile Wingfoil V2 de Sroka Company

Regardons là plus en détail.

Pour commencer, la voile est livrée dans un sac basique sans poche en matériaux recyclés à base de bouteilles de plastique recyclées. A l’intérieur, on y trouve la voile avec sa sangle de serrage, un kit de réparation, des embouts de pompe, un leash et une notice. Sur le dessus et à l’avant de la voile, on a le chiffre 5 qui correspond à la taille de celle-ci. On a un renfort en dacron résistant. Toujours à l’avant, on a une large poignée de portage très agréable à l’utilisation. La voile de wing foil Sroka v2 possède deux longues poignées en forme de V pour faciliter la prise en main, lors des virements de bord par exemple. Par contre elles ne sont pas tendues, c’est dommage.

On a aussi un renfort au niveau de l’attache de leash. Concernant les poignées sur la latte centrale, elles sont au nombre de 2 et elles font 37 cm chacune. Elles sont longues pour avoir la possibilité de positionner ses mains plus ou moins à l’avant. Vous avez ainsi plus de contrôle au niveau du pilotage de la voile. Toujours sur la latte centrale, vous avez 2 attaches pour y mettre un bout de harnais. Aux extrémités des oreilles et de la latte centrale, on a des renforts en matière plus résistante que du simple spi.

Il est temps de gonfler la voile.

Avant toute chose, attacher le leash en le passant dans la petite boucle qui se trouve à l’avant et au milieu de la voile. Le leash est très simple à mettre en place avec ses velcros. En plus, il permet de pouvoir se mettre en place facilement d’une seule main. Pour plus de sécurité, attachez le leash à votre planche ou à votre pompe de gonflage. Avant de gonfler, prenez le temps de bien déplier la voile. Comme vous le voyez, la voile de wing foil Sroka V2 possède 2 valves. Mais vous pouvez tout gonfler à partir de la première valve, la deuxième aide à dégonfler la latte centrale. Et ça c’est top.

Test voile Wingfoil V2 de Sroka Company

En plus, elles ont des petits ergos bien pratiques pour fixer correctement l’embout de la pompe. Il est temps de pomper, je précise, la pompe que vous voyez n’est pas la bonne, c’est juste que je n’en ai pas reçue pour réaliser ce test. La 5m2 que j’ai se gonfle à 6psi max. Une fois terminé, remettez bien les capuchons en néoprène sur les valves. Voilà votre voile est prête à voler.

Qu’en est-il de son comportement en vol ?

Pour rappel, je fais 77 kg pour 1m79 et j’ai un niveau intermédiaire. J’ai volé avec une planche en 6’3 avec un S-Foil en 1750. Je l’ai testé quelques heures en plan d’eau intérieur à Jabline avec un vent ultra irrégulier de 8 à 22 nœuds. La première chose à dire, la voile est ni trop légère, ni trop lourde, elle est vraiment dans la moyenne. Cette voile est vraiment facile à piloter et la prise en main est instinctive. Je trouve que les poignées sont bien placées. Et je pense qu’avec le temps, on peut vraiment affiner son vol en bougeant ses mains plus ou moins à l’avant ou à l’arrière. Certains les trouvent trop molles mais franchement, après 1 heure 30 de vol, je n’ai pas du tout mal aux mains comme avec certaines voiles.

Test voile Wingfoil V2 de Sroka Company

Ensuite, elle répond bien au pumping et encaisse très bien les rafales. Concernant son comportement en plage basse de vent, j’ai réussi à décoller à plus de 11 nœuds. En comparaison avec d’autres voiles, je démarre à 10 nœuds avec une 6m2 et un foil plus grand. Donc on peut dire que c’est une voile performante avec cette configuration. Et dans les rafales, je ne me suis pas fait déchirer, même si comme vous le voyez sur les images, j’ai parfois été catapulté 🙂

Concernant le shape

La forme générale est plus élancée par rapport à la Vi et il n’y a plus les fenêtres. Ce qui est une bonne chose quand on sait à quel point cela est fragile. Du coup, on gagne un peu en poids par la même occasion. L’envergure a été rallongée aussi vis-à-vis de la V1c ce qui lui permet d’être encore plus stable et plus rapide. Comme vous le voyez, la voile n’est pas complètement tendue mais on a les oreilles sur les côtés qui finissent presque parallèle à la latte centrale. Cela en fait une voile compacte. Les coutures ont étaient bien imaginées par rapport à la forme de la voile mais comme vous le voyez sur les images il y a parfois quelques plis, c’est dommage.

En conclusion.

La voile de wing foil Sroka V2 arbore un nouveau look et un nouveau shape. C’est une voile polyvalente qui conviendra à toutes et à tous. petit plus, son look est inspiré du mythique avion de chasse Supermarine Spitfire Elle est disponible en 3,3m2 pour une plage de vent entre 22 et 40 nœuds En 4m2 pour une plage de vent entre 15 et 35 nœuds. En 5m2 pour une plage de vent entre 11 et 26 nœuds. Et 6m2 pour une plage de vent entre 7 et 19 nœuds. Son prix est compris entre 600 et 790 euros. Elle est surtout disponible en pack avec le foil et sa planche rigide en époxy ou gonflable à partir de 1999 euros. Je vous invite d’ailleurs à regarder nos autres vidéos sur les planches et les foil Sroka.

Ce que j’ai le moins aimé ?

Le sac est trop basique pour moi si je le compare aux autres marques. Désolé Bruno c’est un détail je sais mais j’ai besoin de pouvoir porter la voile sur le dos quand je vais sur mes spots et que je porte ma planche avec mon foil.

Ce que j’ai aimé sur cette voile ?

Je trouve vraiment hyper pratique les deux valves pour dégonfler la voile. Pour moi maintenant cela doit être un standard. Ensuite je trouve que c’est vraiment un modèle de voile polyvalent qui ira à tous les niveaux de pratiquants.

Notre page Facebook