AFS habillage
Accueil / Vidéos / Pourquoi le Stab est déporteur sur nos foils ?
Vidéos

Pourquoi le Stab est déporteur sur nos foils ?

Découvrez la vidéo d'Eric Terrien qui nous explique dans ce tuto pourquoi le Stab est déporteur sur les foils de surf, sup, kite et wind.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Éric Terrien nous explique sans cette vidéo pourquoi le Stab est déporteur. Cela veut aussi dire que l’aile avant d’un foil et porteuse et que l’aile arrière est dé porteuse. L’avant porteuse est plate dessous et bombée, cela a pour effet de faire monter le foil avec la vitesse. L’aile arrière quand à elle est plate au dessus et bombée en dessous, cela a pour effet de faire baisser le foil avec la vitesse.

C’est pour cela que dans la majorité des foils, l’aile avant est sous le fuselage et l’aile arrière dessus. Sur les planches, le centre de gravité est à l’avant de l’aile avant. L’aile arrière sert à redresser l’ensemble du foil avec vous dessus.

Merci Éric maointenant comprends pourquoi le Stab est déporteur, à suivre …

2 Commentaires

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • salut, ça éclaircie quelques concepts et ça ouvre des questions: y a t-il alors une position du centre de gravité qui permettrait de se passer de stab? les ailes autostabilisées, j’en ai vu en kite, en surf foil bientôt peut être….?

    • Oui, comme pour les Ailes Volantes, on peut faire des foils sans stab.
      Mais ce n’est pas du tout la position du centre de gravité qui le permet. C’est l’utilisation de profils dit Autostables qui ont la particularité de créer un moment cabreur à l’arrière de l’aile pour contrer l’effet piqueur de l’avant du profil, la où est créé la portance.
      Néanmoins, les problèmes de stabilité longitudinale ne sont pas très bien gérés avec ces profils. On peut les aider en utilisant des commandes électriques et des computers pour corriger dès la moindre variation la positions des gouvernes et ainsi l’assiette de l’aile.
      Mais finalement ces profils ne sont pas très performant en terme de portance, et pour les avions, l’aile volante n’a jamais percé malgré de gros avantages… théoriques.
      Voila, les lois de l’aérodynamisme étant les mêmes dans l’air que dans l’eau, je pense que l’expérience de l’un est aussi applicable à l’autre 🙂

Notre page Facebook